Bilan positif après 4 ans de taxe au sac

La valorisation des déchets urbains a augmenté de 20% entre 2011 et 2015 et la production de ...
Bilan positif après 4 ans de taxe au sac

La valorisation des déchets urbains a augmenté de 20% entre 2011 et 2015 et la production de déchets a baissé de 13%

La gestion des déchets se porte bien mieux depuis l’introduction de la taxe au sac : c’est le constat dressé par le Conseil d’Etat neuchâtelois quatre ans après l’introduction de la réforme. Le gouvernement indique que la valorisation des déchets urbains est passée de 33% à 53% entre 2011 et 2015. Le canton de Neuchâtel se situe ainsi dans la moyenne suisse. La production globale des déchets a quant à elle diminué de 13%. Un chiffre encore : le coût par habitant s’est réduit d’environ 10% en matière de gestion des détritus. Le Conseil d’Etat met encore en avant la nouvelle filière qui permet de traiter les flaconnages plastiques et l’amélioration des infrastructures de collecte des déchets ménagers dans les communes.

Un bémol toutefois : la qualité du tri n’est pas toujours optimale, notamment dans le cas des biodéchets. Le gouvernement souhaite désormais mettre l’accent sur la lutte contre le littering, l’accumulation de déchets dans l’espace public. /comm-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus