Polémique sur la page de La Chaux-de-Fonds

La page Facebook officielle de La Chaux-de-Fonds paie pour promouvoir l’initiative pour deux ...
Polémique sur la page de La Chaux-de-Fonds

La publication a généré des commentaires choqués La publication a généré des commentaires choqués.

La page Facebook officielle de La Chaux-de-Fonds paie pour promouvoir l’initiative pour deux hôpitaux dans le canton de Neuchâtel. Mercredi, le Service de la communication de la Ville s’est fait l’auteur d’un post sponsorisé sur le réseau social. Une démarche qui a du mal à passer chez certains citoyens.

Voici le message posté par le compte de la Ville, tout en renvoyant sur la page de l’initiative : « Assez du lavage de cerveau en cours ? Voici une page qui (re) donne des idées claires, et rappelle ce que le peuple a déjà dit en votations ».

Rien de bien féroce, mais d’habitude le compte fait la promotion de La Chaux-de-Fonds et de ses activités. Ce qui choque cette fois, c’est que cette publication est sponsorisée soit, que le Service de la communication paie pour mettre ce message en avant avec l’argent du contribuable.

Les commentaires de certains internautes s’en indignent d’ailleurs : « Est-ce que c’est votre rôle de payer Facebook pour cela ? » ou « Qui es-tu, "Ville de La Chaux-de-Fonds", pour juger de qui lave le cerveau de qui ? Marre que la page d'une collectivité relaye des positions personnelles. »

Toucher le plus de monde possible

À cela, la Ville répond qu’il n'est pas dans ses habitudes de promouvoir des posts. Mais elle avance qu’: « au vu des déploiements inouïs qu'HNE orchestre aux frais des contribuables CHF 30.- ont été consentis pour faire connaître à un maximum d'usagers neuchâtelois la page en faveur de l'initiative pour 2 hôpitaux sûrs. »

Contacté, le Service de la communication explique sa démarche par le fait qu’un post sponsorisé touche plus de personnes que les utilisateurs de la page. En effet ce type de publication peut toucher aléatoirement d’autres internautes de la région suivant les réglages. Le but étant de les sensibiliser à l'initiative. La Ville envisage d'ailleurs de réitérer l'expérience, car : « ces publications touchent autant de monde qu'une page dans le journal, tout en coûtant bien moins cher ».

Des explications qui ne donnent pas entière satisfaction pour plusieurs internautes qui répondent : « Que le Canton et les Communes fassent leurs devoirs vis-à-vis des citoyens (…) et arrêtent de jouer avec leur argent » ou « Grandissez maintenant, vous n'êtes plus à la maternelle ! ».

Critiques sur la publication

C’est aussi la rédaction du message qui porte à confusion. En soi, il est clair que si le Conseil communal de la ville avait recommandé aux citoyens de voter pour l’initiative, il n’y aurait certainement pas eu de polémique. Ce qui reste étonnant, c’est que le Service de la communication fasse personnellement et ouvertement la promotion d’un objet de vote. Est-ce vraiment son travail ?

De plus, le flou demeure entre le fait que la page soit officielle ou non, vu qu’il n’est indiqué nulle part que cette dernière est authentique comme sur d’autres comptes.

Les réponses de la Ville n'ont pas entièrement convaincu. Les réponses de la Ville n'ont pas entièrement convaincu.

Echarpage en règle

Détail piquant: le chargé de communication de l’Hôpital neuchâtelois est aussi venu exprimer son avis sur la publication. Et la Ville de rétorquer : « en tant que communicateur d'HNE, il est pour le moins inconvenant que vous déversiez autant de propos bassement dénigrants, d'autant plus sur cette page. Merci de faire preuve de respect pour ces Autorités, même si leur analyse divergente de vos plans vous horripile. »

Ce à quoi un internaute a conclu : « pour moi l'auto goal c'est de voir 2 parties se battre avec le fric du contribuable... c'est scandaleux on va dans le mur et c'est les habitants du canton qui subiront. »

Drôle de discours donc que ceux tenus à la suite de ce message payant sur la page Facebook de La Chaux-de-Fonds. /jha


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus