Subsides 2017 : certaines prestations revues à la baisse

Le budget alloué aux subsides à l’assurance maladie dans le canton de Neuchâtel augmentera ...
Subsides 2017 : certaines prestations revues à la baisse

Jean-Nat Karakash et Manuel Barbaz subsides 2017 Jean-Nat Karakash, chef du Département de l'économie et de l'action sociale et Manuel Barbaz, chef de l'Office cantonal de l'assurance-maladie ont présenté ce jeudi au Château de Neuchâtel le plan des subsides pour 2017.

Le budget alloué aux subsides à l’assurance maladie dans le canton de Neuchâtel augmentera de 3,6% en 2017, par rapport à 2016. Le Conseil d’Etat tient à assurer les montants actuellement en vigueur afin que les bénéficiaires ne subissent pas à la fois une hausse des primes et une baisse des subsides. Le gouvernement souhaite ainsi limiter les effets de seuil.

Cette option, appliquée à tous les bénéficiaires, aurait nécessité un montant de 128,2 millions de francs, soit une facture trop élevée pour l’Etat et les Communes. Le budget étant limité à 123,9 millions de francs.

 

Deux mesures d'économie

Pour respecter ce plafond, des mesures de restrictions ciblées des prestations ont été décidées par le Conseil d’Etat. La première concerne l'abaissement du plafond de revenu au-delà duquel le droit aux subsides pour enfants à charge s’éteint. Cette mesure a pour effet de limiter le périmètre des bénéficiaires de ces subsides, en excluant ceux qui ont le revenu le plus élevé.

La deuxième porte sur l'augmentation du taux de prise en compte de la fortune du ménage dans l'évaluation de sa capacité financière. Ce chiffre passe de 10 à 30%. Parallèlement, les déductions possibles ont été baissées. Cette mesure fait que certains ménages verront leurs subsides diminuer, le nouveau calcul de leur fortune les faisant changer de catégorie. On parle ici d'environ 2'500 personnes sur les 40'000 bénéficiaires de subsides. /comm-mwi-rgi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus