Le projet de fusion Neuchâtel ouest sans conséquences sur les mariages

Château de Valangin Le Château de Valangin devrait toujours célébrer des mariages le samedi.

Le comité de pilotage de la fusion de Neuchâtel ouest balaie les inquiétudes. Il sera toujours possible de se marier le samedi au Château de Valangin ou de Cormondrèche. Certains citoyens redoutent que cette possibilité disparaisse si la fusion entre Neuchâtel, Valangin, Peseux et Corcelles-Cormondrèche passe la rampe le 5 juin. La question se pose car les communes concernées ne font pas partie du même arrondissement d’état civil et, du coup, n’ont pas les mêmes pratiques. En effet, actuellement, l’état civil de Neuchâtel ne célèbre pas de mariage ce jour-là, contrairement au reste du canton.

Les membres du comité de pilotage de la fusion Neuchâtel ouest se veulent rassurants. « Il n’y a pas de raison de changer ce qui fonctionne bien à l’heure actuelle », selon Benoît Couchepin, le porte-parole du Copil. « Il sera encore possible de célébrer des mariages civils le samedi dans les communes qui le font actuellement, comme Valangin et Corcelles-Cormondrèche », ajoute Pascal Sandoz, le président du Copil.

Si cette question de l’organisation des arrondissements de l’état civil n’est pas réglée dans la convention de fusion, le texte stipule néanmoins qu’il est prévu de conserver et de ne pas diminuer les prestations à la population. Benoît Couchepin ajoute que la question ne sera d’ailleurs peut-être plus d’actualité si les districts disparaissent, comme le souhaite le Conseil d’Etat neuchâtelois. /jpp

Actualités suivantes

Articles les plus lus