La Coupe Didier Cuche de retour à La Robella

La station de ski du Val-de-Travers a pu accueillir les futurs stars du Cirque blanc pour la ...
La Coupe Didier Cuche de retour à La Robella

La station de ski du Val-de-Travers a pu accueillir les futurs stars du Cirque blanc pour la première fois depuis 10 ans

C'est bien connu : l'habit ne fait pas le skieur. C'est bien connu : l'habit ne fait pas le skieur.

Dix ans déjà que la Coupe Didier Cuche n'avait plus fait halte au Val-de-Travers. La dernière fois que la compétition dédiée aux enfants en âge de scolarité avait planté ses piquets à La Robella, c'était en 2009.

En 2014 et en 2016, le manque de neige avait en effet eu raison de l'organisation. Ce retour attendu a donc finalement eu lieu dimanche 27 janvier 2019. Lors de chacune des deux compétitions de cette Coupe Didier Cuche, près de 120 enfants ont pris le départ, souvent sous la neige, parfois avec le soleil, presque immanquablement avec du vent, mais surtout avec de grands sourires.

Il y avait foule dimanche matin au départ du télésiège Buttes-La Robella. Et pour cause, skieurs, organisateurs, parents et bénévoles se rendaient tous sur le haut de la station pour les premières manches 2019 de la fameuse Coupe Didier Cuche. Au programme, un slalom géant dans la matinée, puis un slalom spécial en début d'après-midi. « Nous sommes très heureux d'avoir pu ramener des courses dans la station et au Val-de-Travers, mentionne Alain Ecuyer, chef des compétitions. Pour assurer un enneigement optimal, nous avons tout de même dû déplacer la course sur la piste de La Combe. Avec, pour ne rien gâcher, une magnifique vue sur le Chasseron. »

Et tous les efforts des organisateurs, l'association des skis-clubs du Val-de-Travers qui regroupe des bénévoles du SC Fleurier, du SC Buttes, du SC La Côte-aux-Fées et du SC Môtiers, ont permis de donner le sourire aux enfants. À la Coupe Didier Cuche, certains d'entre eux prenaient le départ de leurs premières compétitions de ski, avec à l'esprit les prouesses de l'ancien champion des Bugnenets, ou l'appel du chocolat chaud qui les attendait dans l'aire d'arrivée. /comm-mne

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus