Ils sont en France comme chez eux

En voilà deux que l’Euro en France ne va pas dépayser. Gelson Fernandes et François Moubandjé ...
Ils sont en France comme chez eux

François Moubandjé et Gelson Fernandes sont en terrain connu. François Moubandjé et Gelson Fernandes sont en terrain connu.

En voilà deux que l’Euro en France ne va pas dépayser. Gelson Fernandes et François Moubandjé sont les deux joueurs de l’équipe suisse de football qui évoluent dans le championnat français, la Ligue 1. Au Stade Rennais, en Bretagne, pour Gelson et à Toulouse dans le sud-ouest de la France pour François. « C’est particulier de disputer un Euro en France et pour moi c’est un plaisir particulier de représenter mon équipe nationale ici », confie le jeune latéral gauche toulousain. « C’est sympa parce qu’on connait déjà les stades ! Et puis parler français, ça fait du bien », sourit l’expérimenté Gelson Fernandes. Du haut de ses 56 sélections, celui qui a déjà connu un Euro (2008) et deux Coupes du Monde (2010, 2014) est devenu un homme majeur dans le vestiaire Suisse et vient d’achever sa deuxième saison comme titulaire à Rennes. Alors quand ses coéquipiers ont une question sur le pays organisateur de l’Euro, c’est à lui qu’ils s’adressent : « Ils me posent des questions sur le mode de vie, sur la ville, sur comment ça se passe ici. »

Gelson Fernandes, un plaisir particulier de disputer l'Euro en France

« A moi d’amener quelque chose à l’équipe »

Gelson, c’est aussi un peu le « grand frère » de la jeune génération suisse. Un statut que n’a pas encore François Moubandjé, mais le petit toulousain a de la rage de vaincre à revendre. Avec son club il vient de se maintenir en Ligue 1 à la dernière journée de championnat à la suite d’une folle remontée alors que le Toulouse FC semblait condamné depuis plusieurs mois. « Ça a été une saison compliquée mais qui s’est bien terminée. Maintenant c’est à moi d’amener quelque chose à la sélection. Je dois pousser mes coéquipiers à donner le maximum et à être fort mentalement ». Un guide en la personne de Gelson Fernandes et un motivateur avec François Moubandjé. Malgré leur statut de remplaçants, ces deux-là pourraient bien apprendre à la Nati comment briller en terres françaises. /jpi

Gelson Fernandes, un cadre qui aborde sereinement la compétition


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus