Une victoire poussive avant de s’envoler pour la France

La Suisse a ouvert son compteur de victoire en 2016 en disposant de la Moldavie 2-1 ce vendredi ...
Une victoire poussive avant de s’envoler pour la France

Xherdan Shaqiri a été l'auteur de quelques accélérations intéressantes. Xherdan Shaqiri a été l'auteur de quelques accélérations intéressantes.

La Suisse a ouvert son compteur de victoire en 2016 en disposant de la Moldavie 2-1 ce vendredi à Lugano. Mais à une semaine du début de l’Euro en France, la Nati n’a pas impressionné face à un adversaire très modeste.

Cette courte victoire a le mérite de ponctuer la phase de préparation des Suisses sur une bonne note. Mais au Stadio Cornaredo ce vendredi, la Nati n’a pas réalisé ce match référence avant d’affronter la pression de la compétition. Le seul éclair de la première mi-temps est venu de Blerim Dzemaili qui ouvrait le score d’une subtile tête lobée à l’entrée de la surface de réparation sur un très bon service de Fabian Schär (12ème). Mais mis à part ce petit but, on était alors loin de « l’enthousiasme » espéré la veille par le sélectionneur Vladimir Petkovic, malgré une composition de départ proche de celle qui devrait débuter l’Euro. « C’est vrai qu’en première mi-temps on a un peu manqué de mouvement et de punch », reconnait le défenseur Steve Von Bergen, titulaire ce vendredi.

Stephan Lichtsteiner estime que son équipe aurait pu faire mieux

Une deuxième mi-temps plus rassurante

La deuxième période a été bien plus rythmée et encourageante pour la Nati. Quelques accélérations intéressantes de Xherdan Shaqiri semaient le trouble dans la défense Moldave. Steve Von Bergen a touché la barre et Admir Mehmedi buté à plusieurs reprises sur le gardien. Mais malgré ces coups d’accélérateurs, c’est bien la Moldavie a égalisé sur une belle frappe aux 18 mètres de Radu Ginsari, étrangement seul (69ème). Heureusement, une frappe sous la barre de Mehmedi suite à une jolie combinaison a permis à la Suisse de reprendre l’avantage à un quart d’heure de la fin. « C’était important de gagner et de prendre de la confiance sur nos occasions, on sera prêt pour l’Euro », résume le capitaine Stephan Lichtsteiner.

Vladimir Petkovic et ses hommes ont désormais deux jours libres pour profiter de leur famille avant de s’envoler dès lundi pour la France et leur camp de base à Montpellier. /jpi

La Nati est prête pour l'Euro selon Steve Von Bergen


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus