Le suspense se prolonge autour du budget de l'Etat

L'Etat de Neuchâtel n'a toujours pas de budget 2015. Après de longues discussions, le Grand ...
Le suspense se prolonge autour du budget de l'Etat

Le Grand Conseil neuchâtelois Le budget divise profondément le Grand Conseil neuchâtelois...

L'Etat de Neuchâtel n'a toujours pas de budget 2015. Après de longues discussions, le Grand Conseil a interrompu ses débats mardi soir, il devrait voter à la première heure mercredi matin un budget qui présente un déficit de 11,2 millions de francs, soit quasiment le même montant que celui inscrit dans le projet du Conseil d'Etat, et qui respecte les limites du frein à l'endettement.

La gauche et la droite du parlement sont profondément divisées. La baisse des subventions accordées aux EMS a notamment été acceptée par 60 voix contre 54, la droite étant majoritaire. Le groupe socialiste tenait à allouer un million de francs supplémentaires à la réinsertion sociale, les Vert'libéraux ont ramené ce montant à 300'000 francs et la proposition a finalement été acceptée de justesse par 55 voix contre 54 et 5 abstentions.

De plus, les aînés au bénéfice de prestations complémentaires AVS auront un peu plus d'argent de poche que prévu, l'amendement a été soutenu par 61 députés contre 48 et 5 abstentions.


Une majorité fébrile

Toutes ces propositions ont généralement été refusées par les groupes UDC et libéraux-radicaux. Ce sont les Vert'libéraux qui ont fait pencher la balance dans certains cas, avec la volonté de trouver un consensus autour de ce budget.

A l'heure de clore les débats, une question était sur toutes les lèvres : une majorité votera-t-elle en faveur du projet mercredi matin? Les groupes UDC et PopVertSol ont d'emblée annoncé qu'ils refuseraient en bloc ce budget. Certains libéraux-radicaux et socialistes pourraient aussi s'y opposer ou s'abstenir... Si une majorité semble se dessiner, elle est bien fragile. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus