La commission des finances refuse le budget 2015 de l'Etat

La levée de boucliers continue contre le budget 2015 de l'Etat de Neuchâtel. Après les fonctionnaires ...
La commission des finances refuse le budget 2015 de l'Etat

Grand Conseil neuchâtelois Les débats s'annoncent houleux mardi prochain au Grand Conseil neuchâtelois.

La levée de boucliers continue contre le budget 2015 de l'Etat de Neuchâtel. Après les fonctionnaires, les responsables de homes et les commerçants, c'est au tour de la commission des finances du Grand Conseil de s'élever contre le projet du gouvernement. Le budget a été refusé par six commissaires contre cinq et deux abstentions.

Le parlement doit se prononcer mardi prochain, les discussions s'annoncent d'ores et déjà explosives...


Des amendements mais pas de consensus

La commission des finances a modifié le projet initial pour éviter de trop diminuer l'argent de poche des aînés bénéficiaires de prestations complémentaires dans les homes et augmenter l'effort pour prévenir la consommation excessive d'alcool. Le budget amendé présente un déficit de 11,4 millions de francs, en augmentation de 205'000 francs par rapport à la proposition du Conseil d'Etat. Du coup, il ne respecte pas les mécanismes des freins aux dépenses et à l'endettement, ce qui signifie qu'il nécessitera l'aval de la majorité qualifiée du Grand Conseil.

Malgré ces quelques changements, la plupart des groupes sont insatisfaits. Pour la droite, le budget devrait déjà tenir compte des défis à venir et proposer d'importantes mesures d'économies structurelles. Pour la gauche, il ne faut pas s'attaquer aux plus fragiles ni se reposer sur les employés de la fonction publique pour redresser les finances.


Refuser le budget

Pour toutes ces raisons, plusieurs groupes invitent le parlement à refuser le budget du Conseil d'Etat tout comme le projet amendé par la commission. L'UDC et PopVertSol diront non, les socialistes sont partagés alors que les libéraux-radicaux et les Vert'libéraux appellent à voter oui malgré tout.

Beaucoup d'actions sont encore prévues avant que le Grand Conseil ne s'empare du dossier mardi prochain. Ce mardi, une manifestation de toute la fonction publique est prévue à Neuchâtel et les enseignants envisagent même de faire grève si rien ne bouge rapidement. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus