Les panses sont pleines après le festin du Bicentenaire

Ce week-end, le canton de Neuchâtel a vécu au rythme du Bicentenaire qui marque son entrée ...
Les panses sont pleines après le festin du Bicentenaire

Bicentenaire, Festin

Ce week-end, le canton de Neuchâtel a vécu au rythme du Bicentenaire qui marque son entrée dans la Confédération. Cernier et Môtiers étaient au cœur des animations.

Ce dimanche, c’est le festin du Bicentenaire qui a occupé le devant de la scène. Les plats ont défilé un peu partout sur le territoire cantonal. Les gourmets ont pu engloutir diverses spécialités neuchâteloises : bondelle fumée du lac, pot-au-feu, saucisson neuchâtelois, fromages de la région, bricelets ou encore crème bachique. A Cernier par exemple, les cuisiniers ont notamment désossé 200 kilos d’épaule de veau et concocté 120 litres de gelée de pied de veau. 

La journée a aussi été marquée par le slow-val, un parcours didactique et sportif de 27 km entre les communes de Brot-Plamboz, de La Sagne et des Ponts-de-Martel.

Le spectacle pyromélodique du samedi soir a aussi été l’un des temps forts de la manifestation.

De manière générale, les Neuchâtelois ont répondu présent pour l'ensemble des activités proposées. Seul le site d'Evologia a connu une fréquentation moins bonne que prévu avec 8'000 personnes sur les deux jours, contre 10'000 à 15'000 visiteurs attendus. Les organisateurs se déclarent malgré tout très satisfaits. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus