Mieux préserver les paysages

La politique agricole peut aller de l'avant dans le canton de Neuchâtel. Le Grand Conseil a ...
Mieux préserver les paysages

La politique agricole peut aller de l'avant dans le canton de Neuchâtel. Le Grand Conseil a pris acte, à une unanimité presque parfaite, d'un rapport d'information concernant un projet de loi visant à réviser la législation sur la promotion de l'agriculture. Le Canton cherche ainsi à s'inscrire dans la politique agricole 2014-2017 de la Confédération.

Désormais, Neuchâtel, comme tous les autres cantons, est mis à contribution à hauteur de 10% concernant la préservation des paysages; le 90% restant étant toujours assuré par la Confédération. Le Conseil d'Etat neuchâtelois propose dès lors de partager cette nouvelle charge avec les communes. Certains députés se sont offusqués de ce report de charges sur les communes, mais sans succès.

Dans ce nouveau projet de loi, l'Etat s'engage notamment à encourager la préservation, la promotion et le développement des paysages cultivés. Les aides apportées au secteur agricole devraient ainsi à l'avenir être dédiées de manière ciblée à des paysages emblématiques: les pâturages boisés du haut du canton, la mosaïque de cultures du Val-de-Ruz et du Val-de-Travers, ainsi que le paysage viticole du Littoral.

Grâce à l'entrée en matière favorable du Parlement, le Conseil d'Etat peut maintenant s'atteler à l'élaboration d'une base légale permettant au Canton de contribuer à la qualité du paysage. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus