Une pétition pour maintenir l'art à proximité des bâtiments officiels

Les artistes neuchâtelois se mobilisent pour maintenir le concept de décoration artistique ...
Une pétition pour maintenir l'art à proximité des bâtiments officiels

L'oeuvre qui trône sur le mur de la salle du Grand Conseil est de Marcus Egli L'oeuvre qui trône sur le mur de la salle du Grand Conseil est de Marcus Egli.

Les artistes neuchâtelois se mobilisent pour maintenir le concept de décoration artistique de bâtiments officiels. Ils ont remis mardi au Grand Conseil une pétition munie de plus de 900 signatures.

Les artistes invitent le parlement à rejeter la recommandation du libéral-radical Bernard Schumacher, qui sera traitée mercredi matin. Le texte demande de suspendre ou de supprimer le pour-cent culturel destiné à la décoration des bâtiments officiels.

L'arrêté de 1978 prévoit que l'Etat, lorsqu'il fait construire ou rénove un bâtiment pour un coût de plus de 200'000 francs, réserve 1% à 2% de la somme pour la décoration artistique. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus