Sursis pour La Robella

L’avenir de La Robella est incertain. Le Conseil général de Val-de-Travers vient d’accepter ...
Sursis pour La Robella

La Robella en hiver La Robella en hiver.

L’avenir de la coopérative Télésiège Buttes-La Robella et téléskis Chasseron Nord (TBRC) et du site de La Robella est incertain. Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté lundi soir un effort financier supplémentaire qui va permettre d’analyser dans le détail la situation avant de prendre une ultime décision. Ses membres l’ont approuvé à l’unanimité moins cinq abstentions issues des rangs du PLR.

Le législatif communal a octroyé au TBRC près de 200'000 francs de subventions pour les années 2014 et 2015. Cette somme va permettre d’alléger la charge de la coopérative, confrontée à des difficultés financières qui découlent de saisons hivernales déficitaires.

Le Conseil communal est convaincu du potentiel du site. Mais il a posé plusieurs conditions pour accorder un délai de deux ans nécessaire afin de mener des réflexions en profondeur. Des mesures doivent être prises pour mettre en place une meilleure gouvernance du site. Le comité de pilotage doit être élargi et inclure des experts. Son rapport sera remis aux autorités communales au plus tard en juin 2015. Et la décision finale de la commune sera irrévocable.

Les groupes politiques représentés au sein du Conseil général ont souligné l’importance d’étudier tous les possibilités avant de se prononcer définitivement sur l’avenir de La Robella. Au terme du délai accordé pour mener ces réflexions, la population pourrait être consultée. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus