Une nouvelle taxe auto plus écologique

Le canton de Neuchâtel se dote d'une nouvelle taxe pour les véhicules automobiles, les remorques ...
Une nouvelle taxe auto plus écologique

Le canton de Neuchâtel se dote d'une nouvelle taxe pour les véhicules automobiles, les remorques et les bateaux. Le Grand Conseil a accepté mardi par 99 voix contre 6 et 5 abstentions la révision de la loi proposée par le Conseil d'Etat.

Le texte instaure un nouveau mode de calcul de la taxe pour les voitures de tourisme, qui tient compte des émissions de CO2 du véhicule ainsi que de son ancienneté. L'objectif est d'inciter les personnes qui doivent changer de voiture à miser sur un modèle respectueux de l'environnement.

Globalement, les automobilistes vont payer moins cher qu'aujourd'hui, sauf s'ils possèdent une voiture qui consomme vraiment beaucoup. La taxe va aussi fortement diminuer pour les camions et les remorques.

Le débat a duré de longues heures au Grand Conseil. La gauche et les Vert'libéraux estimaient que la nouvelle loi n'allait pas assez loin en matière de protection de l'environnement et d'incitation à se passer de la voiture. La droite, elle, voulait allouer 20% de la taxe à l'entretien des routes cantonales, ce qui a finalement été refusé...

Mais les députés ont introduit dans la loi une particularité neuchâteloise : l'énergie grise, celle utilisée pour fabriquer les voitures, a été prise en compte dans le calcul de la taxe. Les autorités neuchâteloises ne voulaient pas encourager les automobilistes à acheter des voitures neuves pour payer moins de taxe, alors que leur véhicule actuel fonctionne toujours. /mvr

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus