Les partis devront révéler les noms de leurs donateurs

Moins d'opacité dans le financement des partis politiques neuchâtelois. Le Grand Conseil a ...
Les partis devront révéler les noms de leurs donateurs

Moins d'opacité dans le financement des partis politiques neuchâtelois. Le Grand Conseil a accepté mardi par 59 voix contre 52 de modifier la Loi sur les droits politiques.

Les partis, les candidats aux élections, les groupes qui prennent position sur des votations ou encore les comités d'initiative et référendaires seront obligés de dévoiler les noms de leurs donateurs et les montants reçus à partir de 5000 francs. Les dons anonymes ou sous pseudonymes sont interdits. Et des punitions sont même prévues : quiconque accepte un don anonyme ou n’annonce pas les dons reçus risque une amende jusqu’à 40'000 francs.

Ce texte a passé la rampe du Grand Conseil grâce aux Vert'libéraux qui se sont ralliés à la gauche. Le reste de la droite estimait qu'il fallait respecter la sphère privée des donateurs et éviter d'alourdir la tâche des fonctionnaires de l'Etat. Mais pour le groupe Vert'libéral, il était important de faire preuve de transparence pour redonner confiance au peuple.

Les listes de donateurs seront transmises aux services de l'Etat trois semaines avant la votation ou l'élection, elles pourront ensuite être consultées librement à la chancellerie. /mvr
 

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus