La Providence absorbera une plus grande demande de patients

L’Hôpital de La Providence est prêt à absorber la demande de patients : la Permanence médicale ...
La Providence absorbera une plus grande demande de patients

La Providence Le docteur Enzo Carlucci en pleine consultation, aux urgences.

L’Hôpital de La Providence est prêt à absorber la demande de patients : la Permanence médicale et chirurgicale (PMC) fait peau neuve après une série de travaux réalisés cet été.

En deux ans, la permanence affronte une demande en augmentation de moitié pour les consultations sans rendez-vous. L’hôpital de jour, lui, essuie une augmentation de 100% du nombre de ses consultations.



Confidentialité et rapidité


Pour faire face à la situation, le groupe Genolier a injecté 800'000 francs. Désormais, les boxes de consultations des urgences passent de trois à cinq salles, fermées par des portes.

La confidentialité des patients est assurée : On n’entend plus les questions et les anamnèses, ce qui était désagréable !, relève Antoine Wildhaber, président du Conseil d’administrations de La Providence.
La capacité d’accueil est aussi augmentée, ce qui permet d’absorber la demande tant des patients et de leur médecin traitant que de l’Hôpital neuchâtelois.



Quinze minutes d'attente


Pourtalès envoie en effet régulièrement des patients à La Providence lorsque l’HNe est surchargé. Nos contacts sont quotidiens et les patients arrivent chez nous uniquement avec leur consentement, explique Olivier Lebeau, chef de la PMC.

La Providence a la capacité d’absorber la demande. Et de se féliciter : Les mauvais jours, nous avons un délai de 15 minutes d’attente !

A ce sujet, une convention doit être ratifiée prochainement entre l’HNe et l’hôpital repris par Genolier. Le texte entérinera entre autre cette collaboration entre les urgences.

La Permacence médico-chirurgicale de La Providence renferme aussi un hôpital de jour. Les patients reçoivent différentes prestations, comme des injections qui doivent être renouvelées. Nous avons toujours voulu être des partenaires pour les médecins du privé. Nous proposons des prestations qu’ils ne peuvent pas assumer, mais nous ne sommes pas captifs : leurs patients restent leurs patients, raconte Olivier Lebeau.


Des blouses du privé pour aider

Soulignons enfin que des médecins du privé sont appelés à venir offrir leurs prestations selon les besoins. Ils sont planifiés, travaillent une journée puis envoient leur facture. Leur présence aide à mieux répondre aux demandes. Cette collaboration est d’ailleurs appelée à évoluer.

La direction de La Providence tient à rappeler que les urgences sont ouvertes à tous les assurés, quelle que soit leur assurance. D’ailleurs, une journée portes-ouvertes a lieu ce samedi. Les enfants pourront faire radiographier leur peluche ou confectionner un plâtre. Les parents, eux, auront la possibilité de découvrir le cœur des urgences, entre autres.

Au chapitre des nominations, signalons la venue du néphrologue Fabien Stucker. Ce médecin venu des Hôpitaux universitaires genevois a rejoint le service le 1er septembre. Il remplace le Docteur Robert. /abo
 

 

Portes ouvertes de la Permanence médicale et chirurgicale: samedi de 10h à 15 heures.

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus