Vers plus de transparence dans le financement des partis ?

Le Grand Conseil neuchâtelois devra se pencher sur la question de la transparence dans le financement ...
Vers plus de transparence dans le financement des partis ?

Le Grand Conseil neuchâtelois devra se pencher sur la question de la transparence dans le financement des partis politiques. Ce sujet est à l’ordre du jour de la session de la semaine prochaine.

Les députés doivent se prononcer sur un projet de loi qui oblige les partis à dévoiler les noms des donateurs et les montants reçus. Cette exigence serait aussi valable pour les candidats aux élections, les groupes qui prennent position sur des votations ou encore les comités d’initiative et référendaires. Tous devraient annoncer à la chancellerie d’Etat les dons qui dépassent 1'000 francs.

 

Listes de donateurs

Les noms, prénoms et adresses des donateurs doivent être indiqués, ainsi que les sommes reçues. Mais le parti ou le groupe concerné n’est pas obligé d’écrire qui a donné combien, il peut indiquer le nom de tous les donateurs et la somme globale reçue… Ces listes pourront être consultées librement à la chancellerie d’Etat.

Autre nouveauté : les dons anonymes ou sous pseudonymes sont interdits. Et des punitions sont même prévues : quiconque accepte un don anonyme ou n’annonce pas les dons reçus risque une amende jusqu’à 40'000 francs.
 

Le projet ne convainc pas la droite

Mais ce projet de loi pour plus de transparence risque de ne pas passer la rampe du Grand Conseil. Car pendant l’élaboration du projet, la majorité a changé au parlement. Et la droite est globalement contre ces modifications.

En fait, tout repose entre les mains des Vert’libéraux, qui pourraient pencher en faveur du projet. Le parti n’a pas encore arrêté sa stratégie, les discussions sont en cours… L’avenir de ce projet de loi est donc incertain, le parlement devrait trancher début octobre, car il ne parviendra sans doute pas à traiter cet objet la semaine prochaine. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus