Cantonales, acte 2: l'avis du PDC et de SolidaritéS

marianne desboeufs Marianne Desboeufs.

Fin de notre série consacrée aux conséquences politiques du report de l’élection du Conseil d’Etat neuchâtelois au 28 avril.

Ce matin, nous entendons les deux dernières formations qui ne se sont pas s’être exprimées à ce sujet : le Parti démocrate-chrétien et SolidaritéS.

On commence par le PDC. La chef de campagne évoque l’hypothétique mouvement de sympathie de l’électorat, à la suite du décès de Raymond Traube. Marianne Desboeufs:

Pour le mouvement SolidaritéS, le report de cette élection donne l’occasion à ses deux candidats  d’insister sur leur message avant le verdict des urnes.

Le chef de campagne de SolidaritéS, Camille Jean Pellaux:

Des propos recueillis par Fabio Payot.


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus