Les grévistes chassés de La Providence

La menace a été mise à exécution. Les grévistes de La Providence à Neuchâtel se font chasser ...
Les grévistes chassés de La Providence

  Les grévistes se font chasser de la tente du piquet de grève.

La menace a été mise à exécution.

Les grévistes de La Providence à Neuchâtel se font chasser. La tente et la yourte qui se trouvent sur les places de parc dans l’enceinte de l’hôpital et qui servent d’abri aux grévistes sont actuellement démontées. Les syndicats estiment que l’exercice d’un droit démocratique, soit celui de pouvoir faire la grève, est violé.

Les grévistes ont refusé vendredi l’arrangement proposé par le Tribunal civil de Boudry. Autrement dit de lever leur piquet de grève. Avec cette décision, les syndicats s’exposaient à une expulsion par la police.

Dans un communiqué, le Ministère public relève qu’il a ordonné le séquestre des tentes et du matériel installés illicitement sur le terrain privé. Le séquestre de ces objets a été ordonné pour être utilisé comme moyens de preuve de la violation de domicile commise et pour garantir le paiement des frais de procédure, des peines pécuniaires, des amendes et des indemnités.

Cette décision de séquestre et l'opération policière y relative visent, selon les termes du Ministère public, à mettre fin à la violation de domicile constatée mais nullement de mettre fin à l'exercice d'un droit de grève ou de manifestation. Ces deux derniers droits doivent cependant être exercés en tout temps sans en violer d'autres. /comm-sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus