Budget 2013 dans le noir pour la Ville de Neuchâtel

Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel a le sourire, mais reste prudent. Le budget 2013 ...
Budget 2013 dans le noir pour la Ville de Neuchâtel

Conseil communal Neuchâtel Le Conseil communal de Neuchâtel s'est réuni in corpore pour présenter le budget 2013.

Le Conseil communal de la Ville de Neuchâtel a le sourire, mais reste prudent. Le budget 2013 affiche un excédent de recettes de 2'284'100 francs.

Pour l’année prochaine, l’accent a été mis sur les investissements : 67'806 millions bruts sont prévus. Ce montant compense les faibles investissements réalisés en 2010 et en 2011.

La Ville de Neuchâtel a plusieurs gros chantiers sur les bras, comme le réaménagement de la place Numa-Droz (qui doit encore faire l’objet d’une demande de crédit),  les rénovations du collège du
Crêt-du-Chêne, de la toiture du Collège latin et du Musée d’ethnographie. Les autorités communales se sont aussi lancées dans la coûteuse réfection des bâtiments à la rue de l’Orée (6'800'000 francs). Ces divers investissements engendreront une légère hausse de la dette l’an prochain.

Pour l’ensemble du plan quadriennal 2010-2013, les investissements avoisineront les 147 millions de francs, mais cette somme pourrait être revue légèrement à la baisse. Initialement, le total des planifications pour ce plan s’élevait à 117 millions.
 

Une mauvaise surprise

La Ville de Neuchâtel doit aussi prévoir 5 millions de francs pour la reconduction de la contribution de solidarité envers le Canton ; un état de fait qui irrite les autorités communales, comme cette contribution aurait dû s’appliquer uniquement à l’année 2012 selon elles. Le Conseil d'Etat n'est pas du même avis. Il estime qu'aucune promesse n'a été faite en ce sens.
 

Vingt millions de francs pour Prévoyance.ne

Prévoyance.ne n’est pas oubliée. Neuchâtel doit aussi prévoir un montant pour recapitaliser la caisse de pension de la fonction publique. Ce sont ainsi 20 millions de francs qui seront prélevés au 1er janvier 2014 sur la fortune nette de la Ville, assure Alain Ribaux.

Par ailleurs, la Ville prévoit de mettre sur pied un fonds doté de 3 millions de francs pour la création de logements à loyers modérés.
 

Hausse des recettes fiscales des personnes morales

Du côté des recettes, le responsable des Finances, Alain Ribaux, constate que les impôts des personnes morales sont en nette augmentation (94'900 millions de francs attendus en 2013 contre 75'300 cette année). Un tel chiffre ne se verra très certainement plus, puisqu’une nouvelle loi sur la répartition de l’impôt des personnes morales devrait entrer en vigueur en janvier 2014, si elle reçoit l’aval du Grand Conseil. Les recettes de la Ville diminueront au profit des autres communes du Canton.  
 

Le casino fait son entrée dans le budget

Le casino qui s’apprête à ouvrir ses portes à la Rotonde permettra à la Ville d’encaisser un loyer annuel supérieur de 350'000 francs au loyer actuel. On n'en saura pas plus, mais la somme est déjà inscrite au budget 2013. Le revenu fiscal engendré par le casino n’a par contre pas encore été budgété comme il dépend du chiffre d’affaires de l’établissement. /sbe-abo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus