Le Grand Conseil ne donne pas suite à la pétition contre la chasse

La chasse ne sera pas interdite dans le canton de Neuchâtel. Par 84 voix contre 12, le Grand ...
Le Grand Conseil ne donne pas suite à la pétition contre la chasse

Sanglier

La chasse ne sera pas interdite dans le canton de Neuchâtel. Par 84 voix contre 12, le Grand Conseil a décidé de ne pas donner suite à la pétition pour l'abolition de la chasse, munie de 5663 signatures.

Pour l'Alliance neuchâteloise anti-chasse, à l'origine de la pétition, les populations d'animaux sauvages peuvent s'autoréguler, à condition de donner davantage de place aux prédateurs naturels.

Le Conseil d'Etat et la majorité du Grand Conseil estiment que la chasse est le seul moyen de réguler les animaux sauvages, notamment les sangliers qui font d'importants dégâts. Quelques députés PopVertSol et PS ont refusé de classer la pétition, jugeant les arguments des pétitionnaires intéressants et souhaitant entamer une réflexion sur la gestion de la chasse.

 

Toutes les mesures sur l'eau réunies dans un seul texte

Le Grand Conseil neuchâtelois a largement accepté mardi une nouvelle loi sur la protection et la gestion des eaux.

Cette loi conforte notamment le statut public des eaux et des installations d'approvisionnement en eaux potables. Elle permet aussi un contrôle plus stricte de l'épandage du fumier, pour éviter des pollutions comme celle survenue au Val-de-Travers en février dernier. Une mesure qui a dérangé certains députés libéraux-radicaux : six d'entre eux ont refusé la nouvelle loi, estimant qu'elle stigmatisait les agriculteurs. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus