Un conflit toujours vivace autour de La Providence

Une menace de grève relance le débat autour de La Providence, à Neuchâtel. Le personnel de ...
Un conflit toujours vivace autour de La Providence

L'hôpital de la Providence à Neuchâtel

Une menace de grève relance le débat autour de La Providence, à Neuchâtel. Le personnel de l’hôpital prévoit de débrayer mardi. Les employés vont manifester pour la reconduction de la Convention collective de travail Santé 21, qui arrive à terme à la fin de l’année.

La direction de La Providence menace de ne pas reconduire la CCT si l’Etat n’accepte pas de s’asseoir à la table des négociations. L’hôpital accuse le gouvernement d’avoir provoqué une perte de 3,7 millions de francs pour l’établissement en lui retirant sa reconnaissance d’utilité publique et menace de devoir licencier du personnel ; une somme que l’Etat n’estime pas devoir à La Providence. Selon la conseillère d’Etat en charge de la santé,  Gisèle Ory, La Providence a  mal négocié le tarif de ses points DRG auprès des assureurs, ce qui explique le découvert.

Le chargé de communication de l’hôpital de La Providence, Benoît Couchepin, réfute ce constat. Selon lui, c’est le gouvernement qui a négocié le tarif avec les assureurs et non La Providence.

Gisèle Ory annonce une rencontre entre la direction de l’hôpital et une délégation du Conseil d’Etat d’ici la fin du mois. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes