Le Grand Conseil veut maintenir les pompiers-ambulanciers

Le Grand Conseil neuchâtelois veut maintenir les pompiers-ambulanciers polyvalents. Il a ajouté ...
Le Grand Conseil veut maintenir les pompiers-ambulanciers

Pompiers Pompiers à l’œuvre lors de l'incendie de l'immeuble Parc 1 en février 2011 à La Chaux-de-Fonds.

Une révolution se prépare dans le domaine de la prévention et de la défense contre les incendies et les éléments naturels. Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi par 94 voix contre 1 de réorganiser les services de secours.

L'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention se voit confier un rôle central, et les Services d'incendie et de secours seront gérés par un unique commandement.

 

Soutien massif aux pompiers-ambulanciers

Contre l'avis du Conseil d'Etat, les députés ont décidé d'inscrire dans la loi leur volonté de conserver des pompiers-ambulanciers polyvalents. Ils estiment que cette fonction a fait ses preuves et permet de faire des économies.

Le Gouvernement ne voulait pas figer dans une loi un concept évolutif, qui pourrait ne plus exister dans quelques années en raison de la spécialisation toujours plus grande des professionnels. Le Grand Conseil a tenu à marquer sa volonté de maintenir la polyvalence, par crainte de voir le Conseil d'Etat supprimer cette fonction dans une prochaine réforme.

 

Réforme du 144, 117 et 118 remise à plus tard

Cette réorganisation des services de secours ne règle pas la question de la centrale d'alarme pour les numéros de téléphone d'urgence. Un rapport spécifique à ce sujet est actuellement en consultation.


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus