Nouvelle planification médico-sociale acceptée

Comme une lettre à la poste! Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi après-midi à l'unanimité ...
Nouvelle planification médico-sociale acceptée

La résidence Bellerive à Cortaillod. La résidence Bellerive à Cortaillod.

Comme une lettre à la poste! Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi après-midi à l'unanimité la modification de la Loi sur la santé. Avec l'acceptation de la nouvelle planification médico-sociale, les députés acceptent de renforcer les structures et les prestations pour permettre aux personnes âgées de rester le plus longtemps possible chez elles. 

Pour y parvenir, un millier d'appartements protégés vont être développés. Quatre cents nouvelles places d’accueil de jour et de nuit vont être créées. Quant aux lits d’hébergement pour courts séjours, ils vont augmenter d’une soixantaine d'unité. Il faudra aussi donner les moyens à NOMAD (Neuchâtel organise le maintien à domicile) de prendre en charge un plus grand nombre de personnes. Pour permettre aux aînés de rester chez eux, le Conseil d'Etat propose aussi de rémunérer, dans certaines conditions, les proches qui les prennent en charge. 

Les députés ont toutefois émis certaines réserves sur la capacité à trouver les ressources nécessaires pour permettre aux employés de NOMAD d'assumer la charge supplémentaire de travail. Les entretiens menés avec les aînés avant de les diriger vers les structures adéquates interpellent aussi le Grand Conseil. Certains députés craignent qu'ils engendrent, eux aussi, une surcharge de travail. Enfin, tous les groupes sont d'accord sur le fait que les appartements protégés doivent être créés avant de fermer des lits dans les EMS.
 
A l’horizon 2022, terme du processus, il y aura une réduction d’environ 460 lits en EMS. Il y en a actuellement 2'400 dans le canton de Neuchâtel.

La nouvelle loi entre en vigueur le 1er janvier 2013. /sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus