Le Conseil d'Etat défend Thierry Grosjean

Les vignes de Thierry Grosjean préoccupent le Grand Conseil neuchâtelois. Les députés ont demandé ...
Le Conseil d'Etat défend Thierry Grosjean

Thierry Grosjean

Les vignes de Thierry Grosjean préoccupent le Grand Conseil neuchâtelois. Les députés ont demandé au Gouvernement de prendre position sur l'achat d'une parcelle par le chef du Département de l'économie.

Normalement, seul un vigneron en activité peut acheter des vignes. Thierry Grosjean a néanmoins obtenu une autorisation de la Commission foncière agricole, qui fait partie du Service de l'agriculture, qui lui-même dépend du Département de l'économie.

Les députés souhaitaient avoir confirmation de la légalité de la transaction et savoir si, d'un point de vue éthique, le Conseil d'Etat trouvait normal qu'un ministre reçoive une autorisation d'une commission faisant partie de son département.

Le Conseil d'Etat a pris la défense de Thierry Grosjean. Il estime que le ministre n'a pas enfreint les règles lors de l'achat de cette parcelle.
Thierry Grosjean est bien le président de la Commission foncière agricole, mais il s'est récusé au moment où la décision qui le concernait a été prise. Ce n'est pas lui mais la vice-.présidente de la commission qui a signé l'autorisation. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus