La Ville de Neuchâtel voit rouge

Neuchâtel dans le rouge. Présentés mercredi, les comptes 2023 de la commune fusionnée affichent ...
La Ville de Neuchâtel voit rouge

Présentés mercredi, les comptes 2023 de la commune fusionnée affichent un déficit de 9,4 millions de francs. Un résultat à relativiser, le prélèvement de 10 millions prévu à la réserve conjoncturelle n’ayant pas été effectué

Les comptes 2023 de la Ville de Neuchâtel ont été présentés mercredi. (Photo : archives / Pierre Boldt). Les comptes 2023 de la Ville de Neuchâtel ont été présentés mercredi. (Photo : archives / Pierre Boldt).

La Ville de Neuchâtel dans les chiffres rouges. La commune fusionnée a présenté mercredi ses comptes 2023. L’exercice affiche un déficit de 9'459'064 francs. Un résultat légèrement meilleur que les 11 millions de pertes que prévoyait le budget.

Ces chiffres peuvent paraître inquiétants, mais ils sont à relativiser. Le prélèvement de 10 millions de francs à la réserve conjoncturelle, qui avait été budgété, n’a finalement pas été effectué. « Si on l’avait fait, on aurait pu annoncer des comptes à l’équilibre », relève Didier Boillat, conseiller communal en charge des finances.

Didier Boillat : « On voulait voir où nous en étions réellement »

Malgré ces comptes négatifs présentés mercredi, les autorités ont expliqué être « satisfaites » de certains chiffres, notamment les économies réalisées en ce qui concerne les charges d’exploitation. « Les différentes mesures prises nous ont permis d’économiser 4 ou 5 millions chaque année », insiste Didier Boillat.

Didier Boillat : « Il reste 16 millions d’économies à trouver si on veut être à l’équilibre »

Recettes fiscales et investissements en hausse

Au-delà du déficit, ces comptes 2023 de la Ville de Neuchâtel montrent plusieurs éléments importants. D’abord, les rentrées fiscales des personnes morales ont largement augmenté, d’environ 12 millions de francs par rapport à l’année précédente.

Du côté des investissements nets également, les autorités notent une augmentation. Ils ont dépassé les 35 millions de francs l’an dernier, en hausse de 2 millions par rapport à 2022. La Ville précise encore que « 71% de ces investissements ont été réalisés », soit le taux le plus élevé de la législature.


Autofinancement sur la bonne voie

Une autre donnée réjouit conseiller communal en charge des finances, à la lecture de ces comptes 2023 : l’autofinancement, soit « la capacité de la Ville à financer ses propres investissements ». Alors que le budget prévoyait un autofinancement quasi nul (0,06%), il a atteint 28,59% en 2023. « Il faut rester modeste, mais c’est une satisfaction », estime Didier Boillat. Le conseiller communal explique toutefois que « les normes de bonne pratique sont à 70 ou 80% ». Il reste donc du chemin à parcourir avant de faire face à des « défis gigantesques », ces prochaines années.

Didier Boillat : « On ne peut pas investir des millions sans sortir le premier franc en cash »

Avenir incertain 

Quant à la direction que prendront les finances de la Ville ces prochaines années, les autorités restent prudentes. L’inflation, le ralentissement de l’économie, les demandes conséquentes d’investissements et le fait que l’impôt de personnes morales sera écrêté cette année sont autant d’éléments qui pourraient empêcher Neuchâtel de retrouver les chiffres noirs. /gjo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus