Audemars-Piguet voit un avenir plus grand au Locle

Audemars-Piguet fait le pari d’une présence renforcée au Locle pour l’avenir. La marque horlogère ...
Audemars-Piguet voit un avenir plus grand au Locle

La manufacture vient d’acquérir une parcelle située au sud de sa nouvelle usine de la zone industrielle des Saignoles. Si aucun projet n’existe à ce stade, le signal est positif selon la Ville

Audemars-Piguet a fait l’acquisition d’une nouvelle parcelle à côté de sa manufacture actuelle. Audemars-Piguet a fait l’acquisition d’une nouvelle parcelle à côté de sa manufacture actuelle.

Audemars-Piguet fait le pari d’une présence renforcée au Locle pour l’avenir. La marque horlogère de la Vallée de Joux a fait l’acquisition d’une nouvelle parcelle à l’entrée sud de la Mère commune, dans la zone industrielle des Saignoles. L’information est parue vendredi dernier dans la feuille officielle du Canton de Neuchâtel. La Ville du Locle était propriétaire du terrain.

« La société Audemars-Piguet souhaite s’ancrer de manière plus large au sud de son bâtiment actuel. », confirme le conseiller communal en charge de l’urbanisme Cédric Dupraz joint ce mardi. « La transaction constitue un montant important pour le patrimoine financier de la Ville du Locle », ajoute l’élu. On n’en saura pas plus, si ce n’est que la Ville a conditionné la vente à un droit de réméré. C’est-à-dire que Le Locle pourra racheter la parcelle à un prix inférieur de celui de la vente si le projet de construction ne commence pas dans les 10 ans au plus tard. « Pour l’heure, il n’y a pas de projet concret, mais une ferme volonté de la direction d’aller de l’avant. Il y a des perspectives », indique Cédric Dupraz.


Une marque qui multiplie les projets

L’annonce d’un potentiel agrandissement d’Audemars-Piguet au Locle se fait dans un contexte de forte croissance pour l’horlogerie de luxe. Les exportations horlogères de septembre, relayées dernièrement par la Fédération de l’industrie horlogère suisse, ont progressé de 19,1% par rapport au même mois l’année dernière. Les montres de plus de 3000 francs affichent une croissance au-delà des 20%.

Contactée, l’entreprise Audemars-Piguet n’a pas répondu à nos sollicitations à propos de cet achat. Reste que cette transaction intervient moins d’une année après l’inauguration au Locle d’une manufacture ultra-moderne aux allures de vaisseau spatial, soit un bâtiment caractérisé par plusieurs branches vitrées pour absorber la lumière. Un investissement qui était chiffré à environ 55 millions de francs, selon Le Temps, pour plus de 15'000 m2 et 180 collaborateurs. La marque vaudoise a aussi lancé courant 2019 un vaste projet de reconstruction sur son site historique du Brassus attendu pour 2025, et inauguré ce printemps un hôtel de luxe, destiné notamment à la clientèle horlogère. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus