Un voyage gratuit pour les parcs suisses

Se rendre gratuitement dans un parc suisse pour le découvrir le temps d'un court séjour. C'est ...
Un voyage gratuit pour les parcs suisses

Se rendre gratuitement dans un parc suisse pour le découvrir le temps d'un court séjour. C'est possible grâce à une nouvelle offre de tourisme doux. Le Parc Chasseral prend part au projet

Les parcs suisses lancent une nouvelle offre pour encourager la mobilité douce (photo: Rhaetische Bahn) Les parcs suisses lancent une nouvelle offre pour encourager la mobilité douce (photo: Rhaetische Bahn)

Découvrir les parcs du pays en réduisant son empreinte carbone. C’est l’idée d’une nouvelle offre de mobilité durable qui vient de démarrer. Mis en place par les réseaux des parcs suisses et plusieurs autres partenaires, le concept propose d’offrir aux visiteurs le trajet, en transports publics, de leur domicile à destination du parc qu’ils souhaitent visiter. Le voyage aller-retour sera gratuit pour autant que les curieux passent au moins trois nuits dans un hébergement partenaire du parc choisi. Cette offre a pu voir le jour gâce à la coopération entre le Réseau des parcs suisses, Destination nature, l'Alliance SwissPass, les parcs et les établissements d'hébergement partenaires. 

Dans la région, le Parc Chasseral a été séduit par ce projet innovant. Saralina Thiévent, responsable terroir et développement régional au Parc Chasseral estime que la démarche peut contribuer à développer encore davantage le tourisme doux. 

Saralina Thiévent : « Pour nous, c’était attractif »

Dans la région, trois hébergements participent à ce projet. Il s’agit de deux maisons d’hôtes à St-Imier et Renan ainsi que l’auberge de l’Assesseur sur les hauteurs de Mont-Soleil.

Les frais des billets offerts aux visiteurs sont pris en charge à 80% par les partenaires nationaux, le parc Chasseral assumera 10% et les hébergements choisis les 10% restants. Le budget total du projet est d'environ 50'000 francs ( soit environ 500 billets à un prix moyen de 100 CHF par billet). Cette nouvelle offre est valable jusqu’à la fin de l’automne et les acteurs concernés feront ensuite un bilan pour savoir s'ils veulent la faire perdurer. /nme 



Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus