Recours contre les éoliennes des Quatre Bornes

Privé des turbines du Jura bernois, le projet transcantonal des Quatre Bornes n’a pas de sens ...
Recours contre les éoliennes des Quatre Bornes

Privé des turbines du Jura bernois, le projet transcantonal des Quatre Bornes n’a pas de sens, selon les opposants. Ils font recours au Tribunal cantonal neuchâtelois

Le projet initial porte sur 10 éoliennes (photo : archives) Le projet initial porte sur 10 éoliennes (photo : archives)

Les riverains du parc éolien des Quatre Bornes déposent un recours au Tribunal cantonal neuchâtelois. L’association « Sauvez l’Echelette » l’annonce lundi soir dans un communiqué. Il s’agit de combattre la décision des autorités d’autoriser les trois turbines de La Joux-du-Plâne en levant les oppositions.

Pour les opposants, le choix des élus n’est pas fondé. Amputé des sept éoliennes prévues sur le territoire du Jura bernois, à Sonvilier, le projet de Groupe E Greenwatt est selon eux profondément modifié et poursuivre avec les trois unités vaudruziennes n’a pas de sens. D’après leur communiqué, « les éoliennes n’offrent aucune réponse aux défis énergétiques actuels ».

Claude Schönenberg, président de l’association « Sauvez l’Echelette » :

Sonvilier pourrait revoter

L'énergie éolienne représente pourtant un axe de la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral. Elle doit à terme couvrir 7% de la consommation électrique suisse. En mai 2014, la population neuchâteloise s'est prononcée à plus de 65% en faveur de la planification éolienne cantonale. Par ailleurs, côté bernois, le Conseil communal de Sonvilier a accepté en avril une initiative qui réclame que la population puisse voter à nouveau sur le projet des Quatre Bornes, un objet qui avait échoué dans les urnes à 4 voix d'écart. /comm-ats-jhi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus