Motion populaire pour une reconversion éco-sociale acceptée

Une motion portée par la Grève du climat a passé la rampe devant les députés du Grand Conseil ...
Motion populaire pour une reconversion éco-sociale acceptée

Une motion portée par la Grève du climat a passé la rampe devant les députés du Grand Conseil mercredi. Le texte demande des mesures pour une transition écologique et sociale de l’économie neuchâteloise

La motion populaire portée par les militants du climat a été acceptée au Grand Conseil neuchâtelois mercredi. La motion populaire portée par les militants du climat a été acceptée au Grand Conseil neuchâtelois mercredi.

Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi la motion populaire de la Grève du climat demandant une reconversion éco-sociale. Les 151 signataires demandent de proposer des mesures pour mener une transition écologiquement durable et socialement juste de l'économie neuchâteloise.

Refusée par le PLR et l’UDC, le groupe Vert-libéral-Le Centre a finalement fait pencher la balance en faveur d’une acceptation de la motion. Le Conseil d'Etat ne s'y opposait pas. Le texte a été approuvé au final par 54 oui et 39 non.

La motion veut assurer des garanties sociales et des mesures d’accompagnement pour les travailleurs dont le métier disparaîtrait ou serait chamboulé par la crise ou les mesures mises en place pour la contrer. Le texte demande d'agir au niveau fédéral pour promouvoir des mesures semblables dans tout le pays et veut faire aussi en sorte que les collectivités publiques neuchâteloises soient exemplaires. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus