Subsides LAMal: 1’400 bénéficiaires potentiels supplémentaires

Quelques 1'400 personnes supplémentaires pourraient bénéficier des subsides à l’assurance maladie ...
Subsides LAMal: 1’400 bénéficiaires potentiels supplémentaires

Quelques 1'400 personnes supplémentaires pourraient bénéficier des subsides à l’assurance maladie, dont 700 enfants

Les subsides à l'assurance maladie vont s'appliquer à 1'400 Neuchâtelois additionnels en 2022. (Photo d'illustration). Les subsides à l'assurance maladie vont s'appliquer à 1'400 Neuchâtelois additionnels en 2022. (Photo d'illustration).

Environ 1’400 Neuchâtelois supplémentaires, dont 700 enfants, pourront bénéficier de subsides à l'assurance maladie en 2022. L'enveloppe budgétaire est en hausse, en raison notamment des effets potentiels de la pandémie.

Au total, 33'500 personnes pourraient bénéficier de subsides, si l'on tient compte de bénéficiaires de prestations complémentaires et l'aide sociale. « On s'attend à une hausse par rapport à 2021, en lien avec la fin des aides fédérales dans le cadre de la crise sanitaire », a déclaré jeudi Florence Nater, conseillère d'Etat.

L'augmentation devrait être de 1,5% pour les bénéficiaires de prestations complémentaires et de 2% pour les deux autres catégories. L'enveloppe budgétaire dévolue aux primes s'élève pour 2022 à 134,8 millions de francs, contre 132,4 millions en 2021. Près de la moitié, 45%, sont financés par la Confédération.

« La hausse pourrait être de 5,3 millions de francs par rapport à 2021 car les dépenses ont été plus faibles cette année que ce qui avait été budgété », a expliqué Manuel Barbaz, chef de l'Office cantonal de l'assurance-maladie. « On espère que ce sera aussi le cas en 2022 mais on préfère rester prudent, à cause de la pandémie », a ajouté Florence Nater.


Deux nouvelles mesures

Le canton va conserver le modèle introduit en 2019, qui évitait des effets de seuil. Il a toutefois introduit deux nouvelles mesures pour 2022 : l'extension du droit au subside en faveur des personnes majeures suivant une 2e formation et l'augmentation des subsides en faveur des enfants de certaines catégories de revenus.

La conseillère d’Etat en charge de l’emploi et de la cohésion sociale, Florence Nater :

Le subside par enfant pourrait par exemple passer de 22 à 86 francs. « Cela vise à offrir un soutien accru aux familles modestes. Les primes neuchâteloises pour les enfants restent particulièrement élevées en comparaison intercantonale », a ajouté Florence Nater.

En 2022, les primes vont baisser de 0,1% à Neuchâtel. Elles devraient reculer en moyenne de 0,1% pour les adultes, de 0,9% pour les jeunes adultes et rester stables pour les enfants. Tous modèles d'assurance et toutes franchises confondues, le canton est le 3e plus cher de Suisse après Genève et Bâle-Ville pour les adultes. /ATS-tbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus