Pas d’assemblée citoyenne sur le plan climat

Tirer au sort des Neuchâtelois pour qu’ils donnent leur avis sur le plan climat. Cette proposition ...
Pas d’assemblée citoyenne sur le plan climat

Tirer au sort des Neuchâtelois pour qu’ils donnent leur avis sur le plan climat. Cette proposition de la gauche au Grand Conseil a été refusée de justesse mercredi matin

Le Grand Conseil neuchâtelois a refusé de peu une recommandation qui visait la création d'assemblées participatives citoyennes pour se pencher sur le plan climat (photo : archives). Le Grand Conseil neuchâtelois a refusé de peu une recommandation qui visait la création d'assemblées participatives citoyennes pour se pencher sur le plan climat (photo : archives).

Soumettre le projet de plan climat cantonal à des Neuchâtelois tirés au sort. C’était le contenu d’une recommandation des groupes socialistes et VertPOP qui demandait au Conseil d’Etat de créer des assemblées participatives citoyennes. Le Grand conseil a refusé le texte mercredi matin par 46 voix contre 44 et 8 abstentions. L’introduction de ce nouvel outil pour permettre au plus grand nombre de donner son avis sur les mesures climatiques posait plusieurs problèmes selon Laurent Favre, conseiller d’Etat en charge de l’environnement. 

Les débats au Grand Conseil ont été nourris. Certains députés tout comme le Conseil d’Etat ont soutenu que la phase de consultation avait été élargie à 100 jours. Ils ont également rappelé qu’elle était ouverte à tous. Mais l’idée était d’aller encore plus loin. L’une des porteuses de la recommandation, la députée verte Sera Pantillon.

/jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus