Dépôt d'une motion pour un congé maternité non tronqué

Une motion populaire, demandant un congé maternité non tronqué pour les fonctionnaires neuchâteloises ...
Dépôt d'une motion pour un congé maternité non tronqué

Une motion populaire, demandant un congé maternité non tronqué pour les fonctionnaires neuchâteloises, a été déposée mercredi au Château

La motion « Pour un congé maternité des fonctionnaires non tronqué » a été déposée au Château de Neuchâtel mercredi. La motion « Pour un congé maternité des fonctionnaires non tronqué » a été déposée au Château de Neuchâtel mercredi.

« Les fonctionnaires du canton de Neuchâtel voient actuellement leur congé de maternité imputé jusqu'à 24 jours si elles doivent cesser ou diminuer leur activité avant l'accouchement pour une raison liée à la grossesse. Et ceci même si cette interruption est justifiée par un certificat médical », a déclaré la députée Sarah Blum (POP), première signataire de la motion.

Seule une maladie grave ou une maladie sans lien avec la grossesse, obligatoirement préavisée par le médecin cantonal, permet de déroger à cette clause. « Certaines femmes continuent à travailler et mettent leur vie et celle de leur bébé en danger pour ne pas voir leur congé être tronqué », a expliqué Sarah Blum.

Le texte demande que le congé de maternité débute pour toutes les fonctionnaires neuchâteloises à partir de la date de leur accouchement. « Pour les femmes, qui ont dû s'arrêter, la décision sur la durée du congé intervient après l'accouchement et entraîne une difficulté à planifier une reprise au travail », a ajouté Sarah Blum. /ATS-tbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus