De l’eau venue d'ailleurs pour alimenter La Neuveville

Le syndicat des eaux indique avoir dû renoncer à l’utilisation d’une des stations de pompage ...
De l’eau venue d'ailleurs pour alimenter La Neuveville

Le syndicat des eaux indique avoir dû renoncer à l’utilisation d’une des stations de pompage de la commune en raison de la crue du lac. Une solution de remplacement a été trouvée en acheminant de l’or bleu du Seeland et du canton de Neuchâtel

L'eau de La Neuveville vient pour l'heure en partie du Seeland et du Landeron. (Image d'illustration) L'eau de La Neuveville vient pour l'heure en partie du Seeland et du Landeron. (Image d'illustration)

La crue du lac de Bienne empêche l’utilisation d’une station de pompage à La Neuveville. Le Syndicat des eaux TLN (Twann-Tüscherz, Ligerz, La Neuveville) indique ce mercredi que l’installation de la Plage a été inondée la semaine dernière. L’eau a également atteint la nappe phréatique précise-t-il. Par mesure de précaution, il a donc renoncé à utiliser cette station « de manière préventive et temporaire », en attendant des analyses plus détaillées et le feu vert du chimiste cantonal.

Pour compenser cet arrêt, le TLN s’est tourné vers d’autres fournisseurs. Ainsi, des collaborations avec la communauté des eaux du Seeland (Wagrom) et le Service intercommunal de l’eau potable de l’Entre-deux-Lacs (SEP2L) ont été mises sur pied. « Actuellement, et jusqu’à nouvel avis, l’eau potable de La Neuveville vient donc du Landeron - Seeland et de la station de pompage Brunnmüli du TLN » écrit le syndicat. Ce dernier rappelle encore qu’en raison de la situation, le dosage en chlore a été augmenté, ce qui peut changer le goût de l’eau. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus