Deux bancs pour se connecter au WiFi gratuit neuchâtelois

Le « FREEWIFI.ne » dispose désormais de deux bancs connectés et autonomes en ville de Neuchâtel ...
Deux bancs pour se connecter au WiFi gratuit neuchâtelois

Le « FREEWIFI.ne » dispose désormais de deux bancs connectés et autonomes en ville de Neuchâtel, dans la zone piétonne et à Microcity

Didier Boillat, vice-président du Conseil communal, responsable du développement technologique, de l'agglomération, de la sécurité et des finances (à droite) et Christophe Egger, délégué au développement technologique et à l’agglomération sont assis sur le banc situé au sud de la place Pury. (Photo : Ville de Neuchâtel) Didier Boillat, vice-président du Conseil communal, responsable du développement technologique, de l'agglomération, de la sécurité et des finances (à droite) et Christophe Egger, délégué au développement technologique et à l’agglomération sont assis sur le banc situé au sud de la place Pury. (Photo : Ville de Neuchâtel)

Neuchâtel se dote de bancs connectés. Ils servent de borne au nouveau WiFi gratuit du Canton nommé « FREEWIFI.ne ». Financés par ello communications, « Ces bancs sont également autonomes, grâce à des cellules photovoltaïques qui entrent en action dès qu’il y a de la lumière », explique Christophe Egger, délégué au développement technologique et à l’agglomération de la Ville de Neuchâtel.

Les deux mobiliers urbains de couleur blanche aux inscriptions magenta viennent d’être installés à des emplacements différents. Le premier est au sud de la place Pury. Il s’agit « d’un élément supplémentaire dans la revalorisation de notre centre-ville que vient de présenter le Conseil communal, avec la volonté de favoriser la mobilité douce, la sécurité et les rencontres » annonce Didier Boillat, membre du Conseil communal.

Le deuxième banc est installé avec l’accord de l’École polytechnique fédérale à Microcity,« dans la logique du concept de quartier de l’innovation soutenu par le Conseil communal et en adéquation avec notre volonté de faire de Neuchâtel une Smart City », rajoute encore Didier Boillat. /comm-vre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus