Neuchâtel bannit le plastique à usage unique

Pour obtenir une autorisation ou des subventions de l'Etat, les évènements ou manifestations ...
Neuchâtel bannit le plastique à usage unique

Pour obtenir une autorisation ou des subventions de l'Etat, les évènements ou manifestations ne pourront plus avoir recours au plastique à usage unique. Le Grand Conseil a accepté un projet de loi allant en ce sens. Il entrera en vigueur le 1er janvier 2023.

Pour obtenir une autorisation ou une subvention de l'Etat, les manifestations ne pourront plus utiliser de plastique à usage unique dès le 1er janvier 2023 dans le canton de Neuchâtel. Pour obtenir une autorisation ou une subvention de l'Etat, les manifestations ne pourront plus utiliser de plastique à usage unique dès le 1er janvier 2023 dans le canton de Neuchâtel.

Neuchâtel fait œuvre de pionnier en matière de plastique à usage unique. Les événements ou manifestations qui se dérouleront sur le domaine public cantonal, ne pourront plus utiliser de plastique à usage unique dès le 1er janvier 2023. Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi soir par 55 voix contre 42 et 2 abstentions  une loi allant en ce sens. A partir de cette date, qui a été repoussée de six moins par rapport au projet initial, l'État refusera l'octroi d’autorisations sur le domaine public cantonal pour des manifestations, installations saisonnières, marchés ou terrasses d’établissements publics, souhaitant utiliser de la vaisselle plastique à usage unique. Il n'octroiera plus non plus de subvention cantonale à toute manifestation qui utiliserait de la vaisselle à usage unique.

Les députés ont accepté un amendement des Verts qui demande d’étendre cette obligation aux manifestations qui ne se tiennent pas sur le domaine public, c’est-à-dire, à l’intérieur, mais qui bénéficient d’un soutien de l’Etat. Un amendement farouchement combattu par le Conseil d’Etat. Le Gouvernement expliqué en vain que seules les activités à l'extérieur devaient être concernées par la loi.

Laurent Favre, conseiller d'Etat en charge du dossier:

Même avis du côté de l’UDC et du PLR. Pour les libéraux-radicaux, cet amendement va beaucoup trop loin. Il va décourager certains petits clubs à organiser des manifestations.

Nicolas Ruedin, député PLR:

Un avis que ne partage pas le groupe VertPop. Cet amendement ne va pas, selon lui, être un frein à l'organisation de manifestations.

Patrick Erard, député vert:

La loi prévoit que toute personne, au bénéfice d’une concession ou autorisation d’usage du domaine public qui y utilise de la vaisselle plastique à usage unique, sera punie de l'amende d'un montant maximum de 40'000 francs. La loi entrera en vigueur le 1er janvier 2023. /ats-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus