La Société de sauvetage au front

Une semaine intense pour la Société de sauvetage du Bas-Lac. Sur sept jours, ses membres ont ...
La Société de sauvetage au front

Une semaine intense pour la Société de sauvetage du Bas-Lac. Sur sept jours, ses membres ont totalisé plus de 11 heures d’engagement

Les bénévoles de la Société de sauvetage du Bas-Lac n'ont pas chômé durant les sept jours écoulés. (Photo : archives) Les bénévoles de la Société de sauvetage du Bas-Lac n'ont pas chômé durant les sept jours écoulés. (Photo : archives)

Onze heures d’intervention en 7 jours : la semaine écoulée a été intense pour la Société de sauvetage du Bas-Lac. Les bénévoles sont sortis à huit reprises.

Ils ont dû faire face à un catamaran ayant démâté, un adepte de paddle présentant des difficultés dans le fort Joran, cinq kitesurfeurs dont la voile n’arrivait plus décoller et une mission de recherche sous la direction de la Police Neuchâteloise. Toutes les interventions ont été réalisées dans le secteur du Bas-Lac, à l’est d’une ligne Neuchâtel-Cudrefin. Toutes les personnes qui étaient en difficulté sont saines et sauves. /comm-cwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus