Fermé, le Laténium se déplace dans les écoles

Fermé à cause de la pandémie, le Laténium a décidé de faire vivre l’archéologie au-delà de ...
Fermé, le Laténium se déplace dans les écoles

Fermé à cause de la pandémie, le Laténium a décidé de faire vivre l’archéologie au-delà de ses murs en allant à la rencontre des élèves des écoles neuchâteloises. Des ateliers didactiques ou créatifs sont proposés en classe

Caché sous l'eau ou sous la terre, le site palafittique d'Hauterive se dévoile aux écoles dans le cadre d'ateliers didactiques. Caché sous l'eau ou sous la terre, le site palafittique d'Hauterive se dévoile aux écoles dans le cadre d'ateliers didactiques.

« L’offre de médiation culturelle du musée est en partie construite pour répondre au plan d’études romand et propose des thématiques pertinentes en adéquation avec les enseignements », a expliqué lundi le Laténium, basé à Hauterive. Depuis le début de la crise sanitaire, les activités extra-scolaires sont rendues difficiles – voire impossibles – par les mesures nécessaires prises pour lutter contre le Covid -19.

Le Laténium a proposé au Service de l’enseignement obligatoire des rencontres avec les élèves de 6 à 15 ans, soit les élèves de la 3e à la 11e année, dans leur école. Des ateliers didactiques et créatifs, habituellement proposés au Laténium, ont été adaptés pour être animés en classe par des guides du musée.

Proposée depuis le 11 décembre, l’offre du Laténium reçoit un accueil chaleureux des enseignants. Trente-cinq ateliers ont été réservés jusqu’à début avril, a précisé le musée. /ats-lfe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus