Le NIFFF entre deux mondes

Avant l’arrivée de Pierre-Yves Walder, c’est Loïc Valdeschini qui est directeur artistique ...
Le NIFFF entre deux mondes

Avant l’arrivée de Pierre-Yves Walder, c’est Loïc Valdeschini qui est directeur artistique ad interim du Neuchâtel International Fantastic Film Festival, pour préparer une vingtième édition sur fond de rétrospective et d’incertitudes

Loïc Valdeschini, directeur artistique ad interim du NIFFF. Loïc Valdeschini, directeur artistique ad interim du NIFFF.

Le NIFFF prépare sa vingtième édition avec quelques points d’interrogation.

Comme tout le monde, le festival du film fantastique de Neuchâtel est victime du Covid-19, qui a provoqué l’annulation de l’édition 2020 et plonge l’avenir dans l’incertitude. Une situation qui se double de mouvement en coulisses. La semaine dernière, Pierre-Yves Walder a été nommé directeur général de la manifestation.

Dans l’intervalle, depuis septembre, Loïc Valdeschini officie comme directeur artistique ad interim. C’est lui qui prépare la 20e édition, du 2 au 10 juillet. Il était l’invité de La Matinale RTN.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus