Un pôle de compétences des arts de la rue à La Chaux-de-Fonds

Le centre de création helvétique des arts de la rue a officiellement vu le jour en juin dernier ...
Un pôle de compétences des arts de la rue à La Chaux-de-Fonds

Le centre de création helvétique des arts de la rue a officiellement vu le jour en juin dernier à La Chaux-de-Fonds. À terme, il devrait rayonner sur l’ensemble du pays

Dans la foulée du festival de la Plage des 6 Pompes, La Chaux-de-Fonds accueillera le CCHAR, le centre de création helvétique des arts de la rue. (Photo : Pierre Boldt) Dans la foulée du festival de la Plage des 6 Pompes, La Chaux-de-Fonds accueillera le CCHAR, le centre de création helvétique des arts de la rue. (Photo : Pierre Boldt)

La Chaux-de-Fonds, capitale nationale des arts de la rue… La Métropole horlogère va devenir un pôle de compétence en la matière. Elle va accueillir le CCHAR, le centre de création helvétique des arts de la rue. Un projet qui fait partie du programme d’impulsion cantonal de 70 millions de francs voté par le Grand conseil en 2019.

L’assemblée constitutive du CCHAR s’est tenue cet été. Une équipe travaille maintenant à son développement. Le but à terme étant de pouvoir accueillir des artistes pour leur permettre de développer un projet et de le confronter au public. Manu Moser est le directeur artistique du CCHAR :

Au-delà de la création, le CCHAR deviendra également un centre de compétences national appelé à rayonner sur l’ensemble du pays : 

Les premiers pas du CCHAR seront soutenus par le Canton et la Ville de La Chaux-de-Fonds. Par la suite, la recherche de financement s’étendra à tout le pays, auprès des collectivités publiques et des privés.

Le CCHAR entend devenir un acteur de premier plan de La Chaux-de-Fonds, capitale culturelle de la Suisse en 2025. /cwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus