Quinze millions de francs pour l'informatique

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi trois crédits complémentaires pour sécuriser ...
Quinze millions de francs pour l'informatique

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi trois crédits complémentaires pour sécuriser l'outil informatique, développer les systèmes d'information de l'Etat et renouveler les infrastructures informatiques

Image d'illustration. (Photo libre de droit). Image d'illustration. (Photo libre de droit).

Les députés neuchâtelois ont accepté mardi trois crédits complémentaires en lien avec l'informatique pour un total de près de 15 millions de francs. Ces montants doivent permettre notamment de sécuriser l'outil informatique, de développer les systèmes d'information de l'Etat et de renouveler les infrastructures informatiques.  Ils font suite à un autre crédit adopté en 2016 de 50 millions de francs pour les années 2016 à 2020.

Le Service informatique de l’entité neuchâteloise (SIEN) a fusionné le 1er janvier 2019 avec le CEG (Centre électronique de gestion de la Ville de Neuchâtel). Il compte 166 emplois (équivalent plein temps), gère 14'000 postes de travail et reçoit 32'000 appels annuels.

Le bug informatique des élections communales du 25 octobre sera évoqué mercredi matin. Les députés se pencheront également sur un décret qui instaure à nouveau une situation extraordinaire en lien avec la pandémie et qui donne plus de pouvoir au Conseil d’Etat. /ats-sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus