Fusion : un guide pour les futures autorités de Neuchâtel

Près de trente groupes de travail ont élaboré un livre réunissant de nombreuses recommandations ...
Fusion : un guide pour les futures autorités de Neuchâtel

Près de trente groupes de travail ont élaboré un livre réunissant de nombreuses recommandations destinées aux élus de la nouvelle commune

Les autorités communales de Corcelles-Cormondrèche, Peseux, Neuchâtel et Valangin ont présenté leurs recommandations pour les futures autorités de la commune fusionnée. Les autorités communales de Corcelles-Cormondrèche, Peseux, Neuchâtel et Valangin ont présenté leurs recommandations pour les futures autorités de la commune fusionnée.

Dessiner les grandes lignes politiques de la future commune de Neuchâtel. Les autorités de Neuchâtel, de Corcelles-Cormondrèche, de Peseux et de Valangin ont signé lundi un Livre de la fusion. Ce document a été élaboré par une trentaine de groupes de travail composés des conseillers communaux actuels mais aussi de collaborateurs des administrations. Il recense une multitude de propositions et de recommandations destinées aux autorités de la nouvelle commune fusionnée, qui seront élues dimanche prochain.

L’objectif est de gagner en efficience tout en conservant des services de proximité à la population.


Défis environnementaux au centre de la fusion

La question environnementale occupe une place importante. La nouvelle entité est appelée à favoriser la mobilité douce et les piétons en développant les zones à 30 km/h et en revoyant la politique de stationnement. De nouvelles liaisons verticales entre Serrières et Peseux-Cormondrèche seront étudiées. Les futures autorités sont incitées à développer les énergies renouvelables, à favoriser l’assainissement des bâtiments publics comme privés et à mieux utiliser le bois des forêts.

La future commune entend aussi se profiler en matière d’innovation grâce au pôle développé autour de Microcity afin de faire de Neuchâtel une « smart city ».

Du point de vue économique, la nouvelle commune est invitée à privilégier les circuits courts. En matière de démographie, Neuchâtel devra davantage prendre en compte le vieillissement de la population et augmenter la part de logements d’utilité publique. L’objectif est aussi de donner envie aux citoyens de venir s’installer dans la commune en développant notamment une politique familiale plus forte.

Les assemblées citoyennes permettront par ailleurs aux habitants de continuer de s’investir pour la vie de leurs quartiers et de faire des propositions aux autorités. Un Service de la population et des quartiers sera d'ailleurs créé. Plus globalement, les dicastères de la nouvelle commune ont entièrement été remaniés.

Côté budget, il sera difficile pour la nouvelle entité d'afficher un équilibre en 2021 en raison de la pandémie de coronavirus. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus