Des millions pour l'éducation numérique

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté à une très large majorité de débloquer un crédit de ...
Des millions pour l'éducation numérique

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté à une très large majorité de débloquer un crédit de 24,7 millions de francs pour développer cette matière dans les écoles obligatoires et post-obligatoires

 (photo d'illustration).  (photo d'illustration).

Avec l'école à distance, la plupart des enseignants et des élèves neuchâtelois ont fait un bond dans leurs connaissances numériques. Une fracture des usages est néanmoins apparue. Pour notamment y remédier, les députés ont approuvé mardi un crédit de 24,7 millions de francs.

"Je suis ravie de présenter ce rapport aujourd'hui, plutôt qu'en janvier. On est plus riche d'expériences. Avec le confinement, on a pu tester l'enseignement à distance et on a pu déjà voir les failles et les manquements", a déclaré la conseillère d'Etat Monika Maire-Hefti. La cheffe du Département de l'éducation et de la famille a ajouté: "On a décidé de mettre à disposition des enseignants qui le souhaitent des cours lors de la dernière semaine des vacances d'été pour qu'ils soient mieux outillés, si une deuxième vague de Covid-19 arrive cet automne".

L'éducation au numérique vise à former les enseignants, mais aussi à donner à tous les élèves des compétences et des connaissances dans un esprit d'équité. Les écoliers et les étudiants seront aussi sensibilisés aux dangers de l'internet et invités à développer leur esprit critique.Le canton de Neuchâtel est un des cantons romands les plus en avance en matière d'éducation numérique. Le crédit permettra notamment l'extension d'une période à la grille horaire pour rajouter cette discipline et le financement de la formation des professeurs et du matériel. Des emplois seront aussi créés au niveau du Service informatique de l'entité neuchâteloise (SIEN). /ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus