La fusion Les Brenets-Le Locle aux urnes le 28 juin

À situation extraordinaire, mesures extraordinaires. La campagne en vue de la votation sur ...
La fusion Les Brenets-Le Locle aux urnes le 28 juin

À situation extraordinaire, mesures extraordinaires. La campagne en vue de la votation sur la fusion des Brenets et du Locle prendra une forme atypique en raison de la situation sanitaire induite par le Covid-19

On saura le 28 juin si les armoiries de la commune fusionnée des Brenets et du Locle auront un avenir. (Photo : archives) On saura le 28 juin si les armoiries de la commune fusionnée des Brenets et du Locle auront un avenir. (Photo : archives)

Les citoyens des Brenets et du Locle se rendront aux urnes le 28 juin pour décider de la fusion ou non de leurs deux communes.

Les autorités des collectivités publiques concernées ont retenu cette date pour permettre la tenue des élections communales en octobre, quel que soit le résultat des urnes.

Si la fusion est acceptée, la nouvelle commune entrera en vigueur au 1er janvier 2021.

La campagne en vue de cette votation ne peut pas se dérouler selon un schéma habituel en raison de la situation sanitaire induite par le Covid-19.

Pour permettre aux citoyens de se forger une opinion, les membres des exécutifs des deux communes se tiendront à la disposition de la population par téléphone tous les jeudis de 10h30 à midi, à compter du 4 juin. Le numéro dédié à cette opération est le 032 886 50 52.

Dans les enveloppes de vote qui arriveront sous peu dans les boîtes aux lettres, les votants trouveront un bulletin d’inscription pour deux débats qui se tiendront le 15 juin aux Brenets et le 17 juin au Locle, dans le respect des directives fédérales de distanciation sociale.

Pour l’heure, les éventuels opposants à la fusion se sont montrés plutôt discrets. S’ils devaient se réunir en comité, les autorités leur alloueraient un montant pour leur permettre de faire campagne.

Si la fusion devait devenir réalité, une commission de suivi serait créée. À noter que sur les 2 millions de francs d’aide à la fusion alloués par l’Etat, les trois quart seraient dédiés au développement touristique doux.

Entretien avec l'actuel président de commune des Brenets, José Decrauzat :

/cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus