Le collège des Parcs va fermer boutique pour grandir

L’avant-projet de rénovation du bâtiment scolaire emblématique de Neuchâtel nécessite de déplacer ...
Le collège des Parcs va fermer boutique pour grandir

L’avant-projet de rénovation du bâtiment scolaire emblématique de Neuchâtel nécessite de déplacer tous les élèves. 400 bambins seront délocalisés aux Sablons et dans un nouveau bâtiment construit à Beauregard dès la rentrée 2020. Deux nouvelles salles de gymnastique seront aménagées sous la pente devant le collège

Deux halles sportives prendront place juste devant le collège, mais sous terre. Deux halles sportives prendront place juste devant le collège, mais sous terre.

Ils seront près de 400 élèves à être délocalisés dès la rentrée 2020 à Neuchâtel. L’avant-projet de rénovation du collège des Parcs a été présenté mardi matin. Construit en 1914, le bâtiment doit être rénové, assaini et réaménagé au plus vite. Le collège manque aussi de salles de sport modernes pour répondre aux besoins des enfants. C’est pourquoi deux salles seront construites sous terre dans la pente en contre-bas de l'édifice. Seul problème, vu son grand âge, le collège des Parcs ne peut être rénové qu’en étant vide. Deux sites vont donc accueillir ses classes, les plus jeunes aux Sablons et les plus âgés sur une nouvelle parcelle à Beauregard.


Un collège modulaire

Ce nouveau collège sera construit d’ici juillet avec une structure modulaire fabriquée sur mesure en Allemagne. Selon la conseillère communale en charge de l’éducation, Anne-Françoise Loup, ce bâtiment aura trois niveaux et accueillera onze salles de classe. Une fois les travaux achevés aux Parcs, le bâtiment de Beauregard accueillera à nouveau des élèves issus des collèges voisins nécessitant des rénovations. Le collège des Sablons sera lui aménagé pour héberger 12 classes avant d’être transformé en auberge de jeunesse.


Salles de gym enterrées

Aux Parcs, le défi sera aussi de construire deux nouvelles salles de sport. Actuellement, c'est la vieille salle de gymnastique qui accuse le plus le coup. Selon les autorités, les vestiaires sont mal situés, soit à l’entrée, et les sanitaires sont vieillots. En plus, le nombre d’élèves requiert l'utilisation de plusieurs halles sportives. Dans le projet, il est envisagé que le bâtiment initial soit transformé pour accueillir des salles de classe. Après avoir cherché plusieurs solutions, la Ville a opté pour construire deux nouvelles halles dans la pente sous le collège. Enterrées, elles ne devraient pas empiéter sur la cour d’école, ni être hors de prix.

Le coût des travaux et de relocalisation est devisé à 35 millions de francs alors que les rénovations prendront fin en août 2023. Le projet doit encore passer la rampe du Conseil général le 10 février. /jha

Le collège des Parcs recèle des trésors insoupçonnés selon Claire Piguet, historienne du patrimoine:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus