Quelque 260 postes touchés chez Philip Morris

La multinationale annonce lundi une consultation en vue d’une restructuration en Suisse.
Quelque 260 postes touchés chez Philip Morris

La multinationale annonce lundi une consultation en vue d’une restructuration en Suisse

L'entreprise Philip Morris emploie 1'500 personnes dans le canton de Neuchâtel. (photo : archives) L'entreprise Philip Morris emploie 1'500 personnes dans le canton de Neuchâtel. (photo : archives)

Philip Morris précise les contours de sa restructuration qui va toucher ses sites en Suisse romande. Dans un communiqué publié lundi, l’entreprise explique avoir « invité les employés de ses centres opérationnels de Neuchâtel et Lausanne à participer à une consultation dans le cadre d'un projet de restructuration. » Au cours des dernières années, PMI s'est attelé à remplacer les cigarettes traditionnelles par des alternatives.

Le projet de réorganisation se fera en deux phases. La première touchera environ 265 postes dont approximativement 60% qui pourraient être déplacés vers d'autres sites comme Lisbonne, Londres et Cracovie. Les employés concernés seront avertis « dès que possible et pas plus tard que le 31 mars 2020. Le début de la deuxième phase du projet de restructuration est prévu en avril 2020 », indique l'entreprise.

Philip Morris ajoute encore que son centre mondial des opérations et son siège de recherche et développement resteront en Suisse.

La multinationale a lancé une discussion sur un plan social pour les salariés touchés « qui vise à offrir une compensation financière qui dépasse les pratiques du marché, ainsi qu'un soutien complet pour la transition et l'employabilité de ceux qui quittent l'entreprise, y compris l'aide à la recherche d'emploi, le coaching et des prestations de conseil », stipule le communiqué. /comm-jpp 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus