Migros : Marcelle Junod illégitime selon la FCM

La Fédération des coopératives Migros ne reconnaît pas la décision de l’administration de Migros ...
Migros : Marcelle Junod illégitime selon la FCM

La Fédération des coopératives Migros ne reconnaît pas la décision de l’administration de Migros Neuchâtel-Fribourg d’écarter le directeur actuel. La FCM juge également que Marcelle Junod n’a pas la légitimité pour diriger la coopérative

Le bras de fer continue au sein de Migros. Le bras de fer continue au sein de Migros.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Piller. La Fédération des coopératives Migros (FCM) ne reconnaît pas la suspension du directeur de la coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg. Cette décision a été prise mardi matin par l’Administration présidée par l’avocat fribourgeois Damien Piller. Sollicitée par RTN, la Fédération estime que la décision de suspendre le directeur Jean-Marc Bovay pour le remplacer par l’administratrice Marcelle Junod « n’est juridiquement pas valable, car elle viole les statuts de la coopérative ». La FCM ne reconnaît pas cette décision, « ne considère pas Marcelle Junod comme légitimement mandatée pour agir au nom de MNF », et soutient le directeur suspendu et ses collègues de la direction.


Un énième rebondissement

La coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg est au cœur de remous depuis plusieurs mois. Le président de l’administration Damien Piller est notamment soupçonné d’avoir détourné des fonds dans le cadre de nouveaux magasins bâtis à Belfaux et La Roche en 2013 et 2014. La justice fribourgeoise a ouvert une enquête. Mi-novembre, les coopérateurs de MNF ont décidé lors d’une votation extraordinaire de maintenir Damien Piller dans ses fonctions. Or, ce vote est contesté. Le Comité coopératif de MNF a introduit une dénonciation pénale pour faux dans les titres et tentative d’escroquerie auprès du Ministère public de Neuchâtel. Une dénonciation qui fait notamment suite à la découverte de plus de 400 bulletins de vote dans des boîtes postales d'une petite commune. Tous les bulletins étaient en faveur de Damien Piller. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus