Migros : Damien Piller plébiscité

Les coopérateurs de Migros Neuchâtel Fribourg accordent leur soutien à Damien Piller. Ils ont ...
Migros : Damien Piller plébiscité

Les coopérateurs de Migros Neuchâtel Fribourg accordent leur soutien à Damien Piller. Ils ont largement voté non à une révocation de l’administration. Migros soupçonne une fraude électorale et a saisi le Ministère public

Les coopérateurs ont largement soutenu Damien Piller. Les coopérateurs ont largement soutenu Damien Piller.

Les coopérateurs de Migros Neuchâtel Fribourg (MNF) plébiscitent Damien Piller. Jusqu’à samedi, ils étaient appelés à s’exprimer sur la révocation de l’administration de la coopérative. Sur 50'335 votants, 32'478 coopérateurs ont voté non à cette question (64,5%), contre 17'488 oui (34%).

D'après un communiqué, Migros dit avoir une forte suspicion de manipulation électorale et demande à ce que le résultat de ce scrutin soit réexaminé. Le Comité coopératif de MNF a introduit dès ce mardi 19 novembre 2019 une dénonciation pénale pour faux dans les titres et tentative d’escroquerie auprès du Ministère public de Neuchâtel. 

Cette dénonciation fait suite, entres autres, aux révélations de lundi soir : la RTS indiquait que plus de 400 bulletins de vote ressemblant en tous points à ceux utilisés avaient été découverts dans des boîtes postales d'une petite commune. Tous les bulletins étaient en faveur de Damien Piller. Mercredi, Migros a dit se réserver le droit de faire vérifier à nouveau le résultat annoncé par PwC aujourd’hui.

La réaction de Daniel Bena, président du comité coopératif de Migros Neuchâtel Fribourg

Le président de l’administration, Damien Piller était directement concerné par le scrutin. L’avocat, promoteur immobilier et homme de médias est soupçonné d’avoir détourné des fonds dans le cadre de nouveaux magasins bâtis à Belfaux et La Roche en 2013 et 2014. Différents rapports arrivent à cette conclusion selon la coopérative. La justice fribourgeoise s’est saisie du dossier. En attendant, les coopérateurs ont donc décidé de ne pas suivre l’ensemble des organes de Migros Neuchâtel Fribourg ainsi que la Fédération des coopératives Migros qui demandaient de congédier Damien Piller et les autres membres de l’administration.

La réaction de Damien Piller, président du Conseil d'administration de Migros Neuchâtel Fribourg

Jamais un tel scrutin n’avait été organisé au sein du géant orange. Le personnel avait demandé le départ de l’administration fin octobre déjà. Certaines irrégularités ont été rapportée, alors que le principal intéressé n’a cessé de tenter de justifier les fonds versés à ses entreprises dans le cadre des constructions de Belfaux et La Roche. Des justifications qui auront apparemment suffi à convaincre les coopérateurs. /aju-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus