Le PDC croit en ses chances au National

Le PDC neuchâtelois a lancé sa campagne en vue des élections fédérales lundi soir au Pâquier ...
Le PDC croit en ses chances au National

Le PDC neuchâtelois a lancé sa campagne en vue des élections fédérales lundi soir au Pâquier. Le parti veut reprendre le siège laissé vacant par l’indépendant Raymond Clottu

Les candidats avaient été présentés en mars. Les candidats avaient été présentés en mars.

Tout n’est pas joué pour le PDC. Sur les quatre sièges que le canton de Neuchâtel détient au Conseil national, un fauteuil doit revenir à un élu de l’apparentement entre le parti et les Vert’libéraux. C’est en tout cas ce que souhaitent les démocrates-chrétiens.

Le parti centriste a lancé sa campagne ce lundi soir. Le parti organisait une « fondue de Kappel » au Pâquier, sur les hauteurs du Val-de-Ruz, pour présenter ses candidats aux prochaines élections fédérales du 20 octobre. Le PDC estime que le Pâquier est un village oublié des pouvoirs publics après les inondations désastreuses du 21 juin. Par là, le parti voulait rappeler qu’il cherche à défendre les minorités, défendre les familles, et que c’est un faiseur d’ententes dans les parlements.

Sur les listes des démocrates-chrétiens, on retrouve l’ancienne conseillère communale de La Chaux-de-Fonds Nathalie Schallenberger qui se lance pour un siège au Conseil national et aux Etats. Elle est accompagnée du député Laurent Suter qui se présente aussi aux Etats. Pour le national, Nathalie Schallenberger est accompagnée de Jan Homberger de la Tène et de l’ancienne chef de la voirie de La Chaux-de-Fonds, Joseph Mucaria. /aju-jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus