Laurent Debrot ne s’avoue pas vaincu

Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi la recommandation du groupe PopVertsSol visant à éteindre ...
Laurent Debrot ne s’avoue pas vaincu

Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi la recommandation du groupe PopVertsSol visant à éteindre les lampadaires dans les localités neuchâteloises la nuit. Son initiateur, l’élu Vert Laurent Debrot, ne compte pas en rester là 

Laurent Debrot se dit déçu de la décision du Conseil d'Etat. (Photo : Archives) Laurent Debrot se dit déçu de la décision du Conseil d'Etat. (Photo : Archives)

L’éclairage public neuchâtelois divise. Le Conseil d’Etat a rejeté jeudi une recommandation du groupe PopVertsSol dont le but était d’éteindre les lampadaires dans les localités neuchâteloises la nuit. Le Conseil d’Etat prend ainsi le contre-pied du Grand Conseil qui avait approuvé cette dernière en décembre. Laurent Debrot, élu Vert au Grand Conseil et initiateur de la recommandation, ne se dit pas surpris, mais déçu par la décision des autorités. 

La réaction de Laurent Debrot 

Le Conseil d’Etat propose cependant une alternative avec la pose d'un système d’éclairage par détection automatique. Pour Laurent Debrot, cette alternative est écologique, mais elle pose un problème au niveau pratique comme il nous l’explique. 

Son avis sur le système d'éclairage par détection automatique 

Pour protester contre la décision du Conseil d’Etat, Laurent Debrot va passer la nuit de vendredi à samedi à compter les piétons à Coffrane. Il ne compte pas s'arrêter là et nous explique la suite de son combat. 

La suite de son combat 

/dpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus